Overmon v8 : taillée pour le succès !

Osons le dire : la publication de cette version d’Overmon marque un tournant.

Au terme d’un cycle de développement de plusieurs années, au cours desquelles de nombreuses entreprises nous ont accompagné, nous sommes fiers aujourd’hui de vous présenter le produit ces efforts : Overmon v8 !

Cette version est le fruit de missions que nous avons réalisé auprès de grands comptes (des témoignages clients sont prévus pour bientôt !). A ce titre, c’est la première des versions que nous diffusons, qui ait été confrontée avec succès à des mises en application auprès de parc de machines importants (des milliers de machines, des dizaines de millier de services)

Pour ceux qui nous connaissent, vous connaissez déjà les évolutions promises, et que nous vous livrons aujourd’hui.

Pour les autres, prenez connaissance de ceci avant de lire ce qui suit.

Cet article n’est pas le lieu où détailler de manière exhaustive les apports de la v8. Sachez simplement que durant le mois qui arrive, une mise à jour substantielle de notre wiki prendra en charge ce niveau de détail.

En voici néanmoins un résumé :

  1. Gestion des satellites : Arrivée d’un nouveau composant dans l’offre Overmon. OVP (c’est son nom), pour Overmon Poller. Il s’agit d’une image VMWare debian (wheezy), hébergeant Nagios. Vous pouvez cloner cette image à l’infini, afin de distribuer efficacement la charge dans votre SI.


    L’arrivée des satellites dans l’offre Overmon permet dorénavant de s’affranchir de la contrainte de taille des systèmes d’informations à prendre en compte.


    De plus, cela offre également la possibilité de superviser efficacement des sites distants pour lesquels les machines ne sont pas accessibles depuis le site principal. La communication  entre un OVS et ses satellites s’effectue au travers d’un port fixe, qu’il suffit d’ouvrir pour permettre une remontée des informations collectées par les OVPs.


    Schéma_SatellitesEvidemment, comme d’habitude avec nous, l’administration de ces satellites est grandement facilitée par Overmon Admin Tools

  2. Upgrade des différents composants :
    • GLPI passe en 0.84
    • Centreon passe en 2.4.4 (arrivée des widgets en page d’accueil !)

  3. Nouveauté : les « fonctions ». Il s’agit d’attibuts « métiers » avec lesquels vous pouvez surcharger chacun de vos hosts, pour permettre une supervision au plus près de votre business

  4. Nouveauté : les fichiers de customisations. Réservé aux intégrateurs & SSIIs, cette nouvelle fonctionnalité leur permet de conserver et de reproduire facilement les spécificités, en terme de supervision, de chacun de leurs clients

  5. Nouveauté : le moteur de règles de dépendances. Admettons … vous avez un parc de milliers de machines, répartis sur des centaines de sites géographiques. Si jamais un routeur d’un de ces sites tombe, vous souhaitez ne pas voir d’alarmes sur l’ensemble des machines positionnées derrière ce routeur. Dans ce cas … le nouveau moteur de règles de dépendances de Overmon est fait pour vous !

  6. Prise en compte des équipements réseaux dans l’ensemble de la chaîne de traitement de l’OAT

  7. Prise en compte des proxys, Déclenchement de prise de contrôle à distance, etc … tout plein de goodies qui seraient trop long à détailler …

Forcément, cette arrivée à maturation du produit s’accompagne de changements, en terme de licence.

Overmon est dorénavant distribué sous 4 licences, dont vous trouverez le détail ici

La licence Overmon Core-GPL est maintenue, mais uniquement dans le cadre d’un usage personnel.

Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à utiliser Overmon, que nous en avons pris à le produire,

L’équipe Overmon




 

 

 

 

Sébastien Sanchez

Author: Sébastien Sanchez

Après avoir passé 20 ans dans des directions informatiques de groupes internationaux (Generali, Altadis, Chronopost) à exercer des fonctions variées (Manager de services IT, chef de projet MOE, Ingénieur systèmes, DBA, analyste programmeur, etc ...), j'ai créé Overmon. Overmon se propose de fournir à ses utilisateurs une solution complète de gestion de production IT, incluant une multitude de fonctionnalités telles que : supervision, inventaire, gestion d'incidents, et bien d'autres. Basé sur un socle open-source éprouvé (Nagios/Centreon/Glpi/FusionInventory/Mediawiki,...), Overmon permet de réduire considérablement la charge induite par certaines phases, telles que : Déploiement des agents de supervision et d'inventaire, déploiement/administration des satellites Nagios, développement de sondes spécifiques, supervision de bases de données et de sites web.

Share This Post On